Ce club-service de Marseille (Provence, France) existe depuis 1964. Parmi ses activités : une Bibliothèque sonore pour aveugles et malvoyants à Marseille, une ONG humanitaire oeuvrant dans le Tiers-monde (HumaniTerra) et des actions au bénéfice de la Fondation Internationale des Lions Clubs.
Lions Club Marseille Prospective (DM 103 France)
Page d'accueil LIONS International Marseille Notre histoire Mentions légales Nous contacter Liens utiles
Année en cours Nos membres Jumelage Bibliothèque Sonore Club Opéra Lions HumaniTerra Plan du site
 

Notre ville : Marseille

Historique : l'Antiquité


La fondation par les Phocéens


La tradition date de l'an 600 avant notre ère la fondation de Marseille, ce qui en fait, aux yeux de l'Histoire, la ville la plus vieille de France.

Vers cette date en effet, des Phocéens (Phocée était une importante cité grecque, sur la côte ionienne de l'Asie mineure, près de l'actuelle Izmir) explorent les côtes de la région, qui leur rappellent par bien des points celles de leur pays, en vue d'implanter un relais commercial en Méditerranée occidentale.

Un incroyable concours de circonstances préside à leur établissement. La flottille phocéenne, sous les ordres de Protis, accoste dans un port naturel, au pied d'une colline. Ce plan d'eau, d'une quarantaine de nos actuels hectares, orienté est-ouest, offre l'avantage d'être à l'abri des vents violents si fréquents dans cette zone. Après avoir débarqué, les marins sont invités par Nann, chef de la tribu locale des Ségobriges, à participer aux festivités organisées à l'occasion du prochain mariage de sa fille, Gyptis. Cette dernière n'apparaît qu'à la fin de la fête, amenant selon la coutume une coupe de vin destiné à être bue par celui qu'elle choisira comme époux. A la surprise générale, c'est devant Protis qu'elle s'arrête, lui offrant le breuvage. Nann interprète ce geste inouï comme un présage des dieux, accepte le choix de sa fille et offre en dot aux jeunes mariés la partie nord de la rade (le Lacydon, actuel Vieux-Port) où la flotte des Phocéens a mouillé.

Massalia (future Marseille) peut entrer dans l'Histoire.

Massalia la grecque


Alors que sa métropole Phocée connaît des temps troublés (elle finira par être détruite par les Perses en 545 avant Jésus Christ), Massalia prospère. Elle accueille les phocéens en exil puis, à son tour, fonde des colonies : les actuelles Antibes et Nice à l'Est, Agde à l'Ouest.

Au tournant des Ve et IVe siècles, le massaliote Euthymènes quitte le Lacydon pour explorer les côtes de l'Afrique (les actuels Sénégal et golfe de Guinée). Un siècle plus tard, l'explorateur et géographe Pythéas atteint l'Islande et le Groenland, et approche du cercle polaire.

A cette époque, Massalia compte entre 30 000 et 40 000 habitants, ce qui en fait le plus grand centre urbain de Gaule. Sa prospérité est entièrement fondée sur le commerce.

A l'époque romaine


Forte d'une population qui se maintient autour de 60 000 habitants, la ville conserve son influence et son indépendance, dans la mesure où elle reste étrangère aux intrigues politiques qui jalonnent l'histoire de la république romaine.

Toutefois, en 49 avant Jésus Christ, Massalia, refusant de choisir entre César et Pompée dans la guerre civile qui les oppose (tout en préférant le second), est assiégée et prise par les troupes de Jules César. Elle est mise à sac, et perd l'essentiel de sa population grecque. Elle est renommée Massilia et perd son lustre pour des siècles.

Conséquence de l'Édit de Milan en 313, accordant la liberté de culte aux chrétiens de l'empire, la présence chrétienne devient officielle. L'évêque marseillais Oresius participe au concile d'Arles. L'un de ses successeurs, Proculus, accueille Jean Cassien qui importe d'Orient la dévotion à Saint-Victor. Le Ve siècle voit la construction de la première cathédrale et d'un baptistère.

 

POUR EN SAVOIR PLUS


  Présentation générale de Marseille
  Historique : l'Antiquité
  Historique : le Moyen Age
  Historique : de la Renaissance à la Révolution
  Historique : la Révolution et le XIXe siècle
  Historique : de 1900 à la Seconde guerre mondiale
  Historique : de la Seconde guerre mondiale à nos jours
  Sites remarquables : Notre-Dame de la Garde
  Sites remarquables : le Vieux-Port
  Sites remarquables : l'Hôtel de Ville
  Sites remarquables : le Château d'If
  Sites remarquables : le Palais du Pharo
  Sites remarquables : la Vieille-Charité
  Sites remarquables : l'Arc de Triomphe de la Porte d'Aix
  Sites remarquables : la Cathédrale de la Nouvelle Major
  Sites remarquables : le Palais Longchamp
  Sites remarquables : l'escalier monumental de la Gare Saint-Charles
  L'Olympique de Marseille



Blason de Marseille




Plan du site   Haut de page   Accessibilité
 
Accueil |  LIONS International |  Marseille |  Historique |  Faire un don |  Liens utiles
Année en cours |  Nos membres |  Jumelage |  Bibliothèque Sonore |  Club Opéra Lions |  HumaniTerra | Plan du site
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) |  Mentions légales / Accessibilité
 
Ce site a été conçu et réalisé par Lionel A. BOUCHON et Didier GRAU, à partir des données du CDRom réalisé par Claude MUSSET et Christian ECHINARD.
Il est conçu pour une résolution d'écran de 1024x768 ou supérieure.
Il a eu l'honneur d'être récompensé par une "Honorable Mention" au Concours international de sites web LIONS à la Convention Internationale de Denver (Colorado) en 2003.
Dernière mise à jour de cette page le 2014-02-23
Valide HTML 4.01!   Valide CSS!